Riomaggiore

est un ancien village construit par des pêcheurs le long du torrent Rio Maggiore. Les plus vieilles maisons datent du 13e siècle, elles sont accrochées aux rochers et empilées les unes sur les autres. Cet enchevêtrement de maisons me fait penser à un assemblage de « Tetris », pour ceux qui ont connu ce jeu.
Les façades des maisons, colorées de teintes ocres, typique des villages des Cinque Terre, produisent un effet enchanteur qui rappelle les décors de contes de fées.

Le décor est féerique, reposant, harmonieux comme un tableau de maître. C’est justifié qu’il figure au patrimoine mondial de l’Unesco.

Les bateaux des pêcheurs

sont entassés sur la place en bas du village, en face de la calanque, protégée des vagues par un ponton de gros bloc de pierre. A cause du peu de place à disposition, les pêcheurs ont trouvé la solution d’entasser leurs bateaux sur 2 ou 3 niveaux grâce à un système de tréteaux en bois. C’est surprenant mais efficace !
C’est également à cet endroit qu’on trouve les meilleures terrasses de restaurant, avec vue sur le port. La cuisine typique italienne est délicieuse, les vins aussi, c’est un plaisir de s’attabler, pour autant qu’on trouve une place 🙂
Tout le long de la rue on trouve des boutiques achalandées d’artisanat local ou de souvenirs.


Via dell’Amore

La Via dell’Amore relie Riomaggiore à Mamarola par le bord de mer. Lors de notre visite en 2017 nous nous sommes trouvés face à une barrière interdisant l’accès au chemin. En cherchant sur internet j’ai trouvé la raison de cette fermeture. Un éboulement survenu en septembre 2012 a causé de graves blessures à 4 touristes australiens. source Depuis lors le chemin est resté fermé. Probablement qu’il le restera encore de longues années.

Un tunnel relie la vieille ville où se trouve aussi le port avec la partie plus récente du village et la gare ferroviaire. Ce tunnel est aussi le début de la via dell’Amore.

Images de Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manarola

One Comment

  1. Pingback: Les Cinque Terre, cinq villages de Ligurie, Italie du nord-ouest

Laisser un commentaire